Musique + Gastronomie, Vie de Kingston

Rien n’est aussi « kingstonien » que les terrasses estivales qui apparaissent sur les précieux trottoirs du centre-ville, insufflant couleur et vitalité au paysage urbain après un hiver long et froid. Ces terrasses « secrètes » sont de belles surprises à découvrir. Petits paradis gastronomiques isolés, elles existent vraiment (promis!), et nous avons quelques suggestions pour vous.

Le Chien Noir


Certains affirment qu’on goûte d’abord avec les yeux. Au brunch jazz du dimanche au Chien noir, vos oreilles seront aussi de la partie. Attirés par les notes de jazz et les arômes appétissants provenant de la cuisine, les clients suivent le passage depuis la rue Brock, vers le coin le plus tranquille du restaurant. Soi-disant hanté, le chemin de pierres rondes près de la terrasse arrière vaut le détour, surtout durant la Promenade hantée du centre-ville.

Café bistro français insufflé du patrimoine de Kingston — voilà la meilleure description de la terrasse en briques. On y trouve des petites tables regroupées à l’ombre, de grands murs en calcaire et des jardinières débordantes de fleurs rouges et de vignes de patates douces.

Le choix le plus populaire du brunch : œuf bénédictin classique servi avec jambon du pays local de Seed to Sausage, saumon fumé ou épinards et champignons. Le menu du brunch jazz du dimanche déborde de choix créatifs. Pour les lève-tard, le repas du midi pourrait se composer d’un traditionnel steak frites avec une entrée d’huîtres fraîches servies avec du raifort râpé ou encore d’un plateau de charcuteries et de fromages artisanaux locaux qui précéderait très bien un petit pain fourré de salade de homard à la truffe noire accompagné d’une salade de fenouil et de pommes sur un pain grillé.

La terrasse est ouverte tous les jours et des musiciens jazz sont sur place les dimanches.

Amadeus


Si vous ignoriez son existence, vous ne pourriez jamais deviner qu’une des terrasses les plus secrètes de la ville se cache derrière le restaurant Amadeus.

Comportant plusieurs étages, cette terrasse en bois est l’un des endroits les plus paisibles du centre-ville pour manger à l’extérieur. Des murales représentant des hommes en cuissettes et des femmes en jupe paysanne hissant des chopes débordantes de bière mousseuse autrichienne sont peintes sur le mur arrière du restaurant. Des vignes se drapent sur la clôture, des parasols procurent de l’ombre; difficile de croire que la rue Princess, si animée, n’est qu’à quelques pas!

Le menu est composé de plats traditionnels maison consistants, avec un bon choix de viandes et du spätzle, exactement ce que vous attendez de la cuisine régionale. Le chef utilise des ingrédients locaux : du porc de l’Ontario, et des produits de Wallace Beef à Joyceville et de Lyons Poultry Farms près de Spencerville.

Une entrée froide de saumon fumé recouvert de câpres salés et d’oignons rouges doux, servie avec une salade de pomme de terre maison en accompagnement, serait un choix léger pour la terrasse. Accompagnez-le d’une bière en fût très froide ou d’une chope de cidre de pêches Waupoos, concocté à partir des pommes de fin de saison et sucré avec du jus de pêche pur.

Musiikki


Si vous voulez siroter une boisson paisiblement ou découvrir un cocktail créatif en écoutant des musiciens sur place, dirigez-vous vers une terrasse construite autour du plus grand magnolia au centre-ville.

Café le jour et bar avec musiciens le soir, Musiikki a une terrasse paisible inattendue. On y trouve une scène surélevée sous les branches et de petites tables pour accueillir plusieurs douzaines de personnes. Le jardin en muret de pierre et les murs en briques rouges et en calcaires historiques contribuent au sentiment d’isolement.

Le menu du Musiikki est limité à des produits provenant d’un boulanger local, mais vous pouvez y apporter des collations ou des plats à emporter d’autres restaurants. Le petit bar est reconnu pour avoir la meilleure sélection de whiskies en ville et pour ses cocktails créatifs. Deux de ses recettes originales se démarquent comme étant les cocktails d’été parfaits pour la terrasse : le Southern Bell est un mélange de thé Earl Grey et de bourbon Wild Turkey, avec des notes de lavande, de vanille et de citron, et le El Toro est un mélange épicé et bien équilibré de tequila El Jimador du Mexique, de sirop de miel et de chipotle, d’arôme sûr, de gingembre frais et de piments, le tout mélangé avec du soda au gingembre.

Chez Piggy

 

When Les propriétaires de Chez Piggy ont entrepris en 1979 des travaux de rénovation massifs, transformant l’écurie calcinée et brûlée datant d’environ 1808 en un restaurant avec terrasse dans une cour verdoyante.

 

Ce n’est peut-être pas le « secret » le mieux gardé de Kingston, mais la terrasse du Piggy est suffisamment éloignée de la route principale pour compter parmi les endroits tranquilles où prendre un verre en après-midi, un repas en soirée ou un délicieux brunch le dimanche.

 

Les murs en pierre de l’ancienne écurie ainsi qu’une clôture haute, bordée de parterres de fleurs et de la verdure d’un cornouiller en fleurs entourent la terrasse. Les brises fraîches y circulent, ainsi que le son de la tour de l’horloge de l’hôtel de ville. La cour ensoleillée demeure confortable grâce à ses parasols aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Le brunch à la carte du dimanche attire toujours beaucoup de monde. C’est LE brunch original du dimanche à Kingston et un endroit populaire pour démarrer sa journée avec un verre de Sunburst (vin pétillant et jus d’orange) ou un Bravo Ceasars épicé.

Tout est fait maison Chez Piggy, y compris le bacon utilisé dans le populaire déjeuner Lo-Cal High-Cal. C’est un déjeuner complet composé d’œufs Reinink, de bacon ainsi que de bacon de dos enrobé de semoule de maïs, de saucisses, de frites maison et de rôties Red Fife de pain Pan Chancho.

Ne vous arrêtez pas là, fouillez le centre-ville et vous trouverez d’autres terrasses isolées:

– Wooden Heads

– Pan Chancho

– Kingston Brewing Company

– The Toucan

– Lone Star


Cet article a été publié initialement dans Kingston Life, un magazine local publié tous les deux mois qui explore tout ce qui concerne Kingston. Pour lire d’autres d’articles intéressants, visitez : www.kingstonlife.ca.

0